Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Ah! Le métier d’enseignant… Je retiendrai dans ce joli mot ce côté sanglant : en saignant… Vous avez sans doute remarqué le vocabulaire guerrier de ce métier.

Avant de commencer, il doit être licencié, quel paradoxe, puis il corrige ses élèves, les interroge, leur apprend ce qu’est une opération, adore les divisions, les oblige à la soustraction et la multiplication des efforts, donne des points, des lignes à démêler, adore quand ils ont des calculs… Puis, interrogation au tableau quand ce n’est pas au cahier sur lequel ils planchent en se tenant à carreau.

 

A cette vitesse là, ils usent de la gomme. Avec leurs crayons, ils ont bonne mine maintenant qu’ils ont jeté l’encre et la plume. Chaque semaine, c’est le devoir conjugal qu’ils déclinent par tous les temps, avec toutes les personnes, c’est leur gymnastique.

 

Les élèves qu’ils élèvent doivent être prêts pour l’examen , pour le passage à niveau suivant le train train habituel, chacun suivant sa voie

 

Lui, professeur, ou prof et sœur, de la famille donc doit résoudre les histoires en essayant de ne pas avoir d’histoire mais, c’est une autre histoire. Il compte, raconte, décompte et en fin de compte note ce qui dénote avant les vacances pour rechercher un poste vacant quand ? où ? Allez, repos.

Tag(s) : #actualité, #lettres, #mots, #humour, #personnages, #vacances, #enseignant, #saignant, #sang

Partager cet article

Repost 0